La méthode mltc

La MLTC by Sandrine Duran est une méthode de soin adaptée au potentiel physique de chacun, que vous soyez malade, sportif de haut niveau, en rééducation, pour accompagner un traitement ou une chirurgie etc.

  • Suppression des tensions dans le tissu conjonctif endommagé, d’où une profonde relaxation et une détoxination des tissus.
  • Accroissement quasi instantané de la souplesse et de la force musculaire de façon très harmonieuse, sans risque de sur-étirement.
  • Réparation de la bio-mécanique du corps, d’où un changement profond de la morphologie (articulations déliées, le dos se redresse, la silhouette s’affine, etc)
  • Rétablissement de l’homéostasie du corps, ce qui permet l’amélioration du bon fonctionnement des organes.
  • Pour les sportifs, augmentation instantanée de la capacité de récupération puis, augmentation extrêmement rapide des performances, et ce quel que soit le sport.
  • Réduction des troubles envahissants du développement et du spectre autistique (TED et TDA)
  • Amélioration très nette de la gestion des émotions

La MLTC, Méthode de Libération totale du Tissu Conjonctif, soin que j’ai créé et que je réalise se pratique habillé, allongé sur une table de massage ou au sol. Il est unique au monde et consiste à enlever du corps toutes les énergies de basse fréquence, qui cristallisent le tissu conjonctif (fascias) du plus superficiel au plus profond. Ces cristallisations sont causes de douleurs inflammatoires spontanées ou chroniques, d’état dépressif, maladies graves, déformations du corps car il se rigidifie, baisse des performances sportive, etc.

Subtile alliance d’un soin énergétique unique au monde, le Canal D’énergie et d’un travail corporel lui même unique au monde, car il libère instantanément le tissu conjonctif par un travail en résistance active ou passive, cette technique permet un soin complet : réduction quasi immédiate de la douleur, amélioration de la souplesse, de l’équilibre, mais aussi de la posture et de la coordination du corps. De façon quasi-instantanée, le corps va se métamorphoser sans risques, ce qui permet d’évacuer la douleur, de drainer en profondeur, tonifier les muscles, combattre les problèmes de dos, affiner sa silhouette, réhydrater et tonifier la peau, améliorer sa posture, etc.

1/ Présentation

En fonction de l’état physique de la personne, le praticien MLT C va d’abord voir quel est l’état de tension du corps et donc du tissu conjonctif grâce à des pressions douces sur les membres.
Le démarrage du soin s’effectue toujours par la libération énergétique du tissu conjonctif, grâce au soin Canal d’Energie. En effet, lorsqu’une personne arrive en soin, elle a souvent des douleurs actives ou une problématique de fonctionnement, de comportement installée depuis un moment. Cela signifie qu’il y a des énergies toxiques de basse fréquence réveillées, donc actives, causant ainsi la douleur ou le problème, en saturant le tissu conjonctif. Ce soin unique se pratique en mettant les mains sur les oreilles de la personne. Le praticien va alors servir de canal, afin que les énergies toxiques soient littéralement aspirées et donc retirées du tissu conjonctif. Le travail est rapide, immédiat et sans douleur. Cela permet un premier nettoyage du tissu conjonctif, qui va déjà permettre de réduire la douleur, lorsqu’il y en a et de commencer à assouplir le corps.

En effet, ce sont ces énergies toxiques qui créent les cristallisations sur le tissu conjonctif. Se faisant, elles rigidifient les muscles, la peau, empêchent un organe de bien fonctionner etc.

Puis en fonction de l’état de rigidité du corps/tissu conjonctif, le praticien va aller plus loin dans les tissus afin de continuer à « casser » les cristaux qui le saturent. Pour cela, il va utiliser un travail en résistance. Là encore, en fonction du besoin et de l’état de la personne, la résistance va être active ou passive. Elle peut se faire grâce à des manœuvre plus ou moins fortes effectuées par le praticien, qui demande toujours à la personne de lui résister. La résistance se fait grâce à la respiration, à la contraction d’un muscle ou en résistant au mouvement que le praticien veut effectuer sur le corps. Vous l’aurez compris, ce soin est un vrai travail d’équipe entre la personne et le praticien!! Il se pratique habillé sur une table de massage ou au sol sur un tapis.

Ce travail en résistance va permettre de supprimer les tensions et cristallisations profondément inscrites dans le tissu conjonctif. On fait ainsi main basse sur les tensions musculaires, ligamentaires, etc, tout en favorisant l’augmentation du flux sanguin et la ré hydratation des tissus.

La méthode MLT C requiert une compréhension du système des enveloppes musculaires, appelées myofascia.

myo = muscle , fascia = enveloppe

2/ L'action structurelle sur le tissu conjonctif

tissu conjonctifLe tissu conjonctif, appelé aussi fascia est un tissu connectif qui s’étend partout dans le corps de la tête aux pieds et ce en trois dimensions sans aucune interruption. Il s’agit de micro fibrilles constituées d’eau et de collagène.

On l’appelle tissu connectif, car il enveloppe aussi les nerfs, les os, les artères, les veines, nos organes internes (incluant le cœur, les poumons, le cerveau, la colonne vertébrale, etc.) et même chaque cellule. Ce n’est pas seulement un système de séparation et d’enveloppe, mais aussi de protection contre les traumatismes.

Ce tissu possède la grande propriété de changer de consistance pour s’adapter à tous les mouvements et aux différentes postures du corps. Dans un état normal et en bonne santé, il est souple. Par contre, lorsque l’on vit un traumatisme (physique, émotionnel ou viral), une opération, de l’inflammation ou même une mauvaise posture, le tissu conjonctif change de consistance et devient une matière rigide et déshydratée. Avec le temps, il se produit alors des nodules de fascia durci et tendu. La peau se déshydrate et se ride ou alors le corps s’épaissit, s’alourdit.

Le fascia endommagé (tendu voire cristallisé) peut déplacer des structures osseuses, coincer des nerfs, des artères, des veines et bloquer des vaisseaux sanguins qui le traversent. Toutes sortes de symptômes bizarres peuvent alors apparaitre, tels que des engourdissements, des sensations de brûlures, des picotements, ou la sensation que la douleur se déplace d’un endroit à l’autre.

Les muscles comme les organes, doivent avoir un bon échange entre les nutriments, l’oxygène et les déchets, qui doivent pouvoir facilement traverser le fascia. Donc, quand le tissu conjonctif est devenu dur et qu’il s’est épaissi, les déchets s’accumulent et les muscles, les organes etc, reçoivent peu de nutriments et d’oxygène. Quand les déchets (acide lactique) s’accumulent, le muscle et les nerfs sont irrités. Les nerfs irrités signalent au cerveau qu’il y a un problème, ce qui cause un stress supplémentaire. Si l’on ne traite pas la douleur ou le traumatisme rapidement, le fascia devient alors de plus en plus épais. Ceci cause un cercle vicieux. Plus il y a de douleur, plus le fascia devient tendu (c’est comme une forme de protection), il irrite les nerfs sensitifs et moteurs ce qui provoque des douleurs de plus en plus importantes, des difficultés psychologiques et chez les sportifs entraine une baisse de performance et des difficultés de récupération

C’est à ce moment qu’intervient la MLT C. En effet, de façon quasi-instantanée et à l’inverse des techniques traditionnelles qui sont souvent soit d’action plus superficielles, soit étirent mais n’assouplissent pas, la MLT C, on l’a vu, va permettre au praticien d’aller enlever les cristallisations qui sont profondément inscrites dans les fascias. C’est le cas lorsque le traumatisme a été très violent, s’il est ancien ou répété par exemple pour un travail ou chez les sportifs de haut niveau, puisqu’il y a une fréquence très importante de répétition du même geste.

3/ L'action holistique

Le soin MLT C n’a pas uniquement une action structurelle sur le tissu conjonctif. Il a bel et bien une action holistique. En effet, nous savons aujourd’hui que nous sommes « énergie » : ce sont les méridiens qui sont en charge du fonctionnement de notre corps. Un méridien va permettre à un muscle, un organe, etc. de fonctionner, d’être alimenté énergétiquement. Le bon fonctionnement d’un méridien va aussi avoir une incidence considérable sur notre mental, notre état psychologique. Nous connaissons aujourd’hui le lien étroit entre les organes et la psyché. Donc lorsque le praticien MLT travaille, il pense avant tout « méridien ».

En fonction de la zone de la douleur et/ou de la partie du corps qui doit être manipulée, le praticien va donc avoir une action sur tel ou tel méridien. En libérant les tissus, il libère aussi le méridien, les points énergétiques, totalement enclavés dans les nodules durcis et les fascias denses. On comprend pourquoi le corps va alors se métamorphoser sans risques et surtout pourquoi on va pouvoir ressentir un bénéfice tant au niveau physiologique, psychologique, énergétique que physique. Cela en fait un soin extrêmement complet et holistique qui s’adresse à tous.

Bien entendu, le traitement sera individualisé et conçu en fonction des besoins et possibilités physiques de chaque personne. Parfois, le praticien peut vraiment avoir l’impression de travailler un morceau d’acier et non un muscle ou un fascia ! La MLTC remonte véritablement à la source de la douleur ou de la perte de mobilité et règle la cause du problème pour éliminer les symptômes et produire un changement structurel et psychologique véritablement durable.

« Il est plus difficile de détruire un préjugé qu’un atome » A Einstein.

Cela fait 30 ans que Bob Colley, qui m’a enseigné la RFST (resistence flexibility and strengh training) a découvert que si on n’applique pas de la résistance active ou passive quand on travaille sur le tissu conjonctif (fascia), on ne le libère jamais vraiment. Cela ne fait que 3 ans qu’enfin, cette information au combien primordiale, se repend comme étant une évidence, dans tous les États Unis.
Cela fait aujourd’hui 4 ans que j’ai créé la MLTC, qui est dérivé de cette technique et je réalise à quel point il est difficile de faire changer les croyances et les fonctionnements des gens et de faire que « l’effet papillon » se réalise rapidement, traversant les frontières et aidant ainsi la libération des êtres conscients.
Mais pour autant, je continue à travailler, tel un pèlerin, qui sème l’information auprès des personnes qui viennent au cabinet. Comme on le dit, « Petit à petit l’oiseau fait son nid », mais dieu que le chemin aura été semé d’embûche pour empêcher les gens comme moi de permettre à la vérité vraie de se répandre !
C’est certainement pour cela que je suis née autiste, car notre résilience et donc notre optimisme est hors norme.
Grâce à la MLTC, je réalise jour après jour, lorsque je vois les personnes qui repartent du cabinet en étant totalement métamorphosée, que libérer le tissu conjonctif permet de retrouver une dimension clef : l’optimisme véritable.
« Les optimistes enrichissent le présent, améliorent l’avenir, contestent l’improbable et atteignent l’impossible » William Arthur Ward

Je suis incontestablement une optimiste qui a la foi, ce qui m’a permis de traverser 27 années de grandes souffrances physique et psychiques. Et je suis heureuse de pouvoir transmettre cela pour que d’autre profite de mon expérience et se libèrent eux même de leur douleur le plus simplement possible et de façon pérenne. Voila pourquoi j’ai créé la MLTC et que je l’enseigne lors d’ateliers d’initiation.